Cuisine

Quels sont les ingrédients qu’on utilise toujours mal en cuisine ?

Cuisiner c’est faire de l’art. on peut disposer de tous les ingrédients dans sa cuisine mais si on ne sait pas comment bien les utiliser, on peut pas arriver à grand-chose. J’ai dans mon placard des ingrédients dont je ne me suis jamais servi. En vérité, je ne sais pas trop comment m’en servir.

Les épices

L’assaisonnement est très important en cuisine. Il peut apporter de la saveur et sublimer le gout d’un plat. Mais mal utilisé, il peut gâcher votre plat. Pour le sel et le poivre, il ne faut pas attendre que le plat soit cuit avant de les mettre. Mélanger les pendant que le plat est concocté. Moi j’adore cuisiner avec des herbes. Je suis particulièrement fan de l’odeur qu’elles produisent.

Les pommes de terre

Eviter de cuire les pommes de terre à la microonde. Elles auront plus de saveur rôtie au four et sans enlever la peau. Cette dernière action va permettre d’avoir de la chair tendre et crémeuse à la cuisson. On aura ainsi plus besoin d’ajouter du sel, du poivre ou de la crème.

Les pates

On peut facilement rater la cuisson d’une pâte. Trop cuite, elles peuvent être molles et pas savoureux. Pas assez cuites, elles ne font pas plaisir à mâcher. Et sans saveurs, on ne les apprécie pas trop. Alors pour réussir à cuisine des pâtes, on fait bouillir de l’eau et y ajouté du sel. Pas besoin d’y verser de l’huile. Cela ne va servi à rien. Une fois les pates prêtes, on les égoutte et attention on ne les rince pas.

Le Basilic

Le basilic est l’une des herbes culinaires les plus importantes. Le basilic doux, le type le plus commun, évoque la réglisse et le girofle. Le basilic est utilisé dans le sud de la France pour faire du pistou; son cousin italien, le pesto, est fabriqué juste au-delà de la frontière.

Afin de ne pas commettre l’erreur dans l’utilisation du basilic, il est indispensable de savoir bien l’utiliser. Son utilisation est plus meilleure dans les sauces, les sandwiches, les soupes et les salades. Il est un excellent goût lorsqu’il est marié aux tomates, comme dans la célèbre salade de l’île de Capri-Insalata Caprese, préparée avec des tomates, mozzarella, basilic et huile d’olive fruitée.

La Menthe

La menthe est un petit brin qui garnit votre assiette. Elle est extrêmement polyvalente et peut être utilisée dans les plats sucrés et salés. En Méditerranée, la menthe est précieuse comme compagnon de l’agneau et est souvent utilisée dans les salades de fruits et de légumes. Bien qu’il existe de nombreuses variétés, ce ne sont pas toutes les variétés qui sont meilleures pour la cuisine ; la menthe verte est la plus appropriée pour la cuisine. Vous pouvez l’ajouter à une multitude de plats comme les pois, carottes, crème glacée, thé et mojitos.

L’Origan

L’origan pousse à l’état sauvage dans les montagnes d’Italie et de Grèce; son nom grec signifie “joie de la montagne”. Les Grecs adorent l’origan saupoudré sur les salades, tandis que les Italiens le saupoudrent de pizza et le glissent dans des sauces à la tomate. On a tendance à utiliser l’origan à son état brut.

Pour avoir un meilleur goût, il est très recommandé d’ajouter de l’origan haché à la vinaigrette ou l’utiliser dans les plats de volaille, de gibier ou de fruits de mer. L’origan et la marjolaine sont si semblables en apparence et en saveur qu’ils sont souvent confondus. L’origan a cependant un goût et un arôme plus puissants. La marjolaine est plus sucrée et plus délicate. Savoir cette différence est important pour ne pas tromper du goût.

Les herbes fraîches

Que serait pesto sans basilic, ou salsa sans coriandre. Qu’elles soient utilisées à la pincée ou au bouquet, les herbes fraîches réunissent une recette en infusant des arômes et des saveurs incomparables. Par exemple, la légère saveur de réglisse du basilic illumine le sorbet au citron, tandis que le zingué de romarin complète les brochettes de poulet et de courgettes. On a tendance à trop utiliser ces herbes fraîches, car nous pensons que les meilleurs arômes ne sont pas obtenus qu’avec plus d’herbes fraîches. Parfois, lorsque l’effet recherché est subtil, raffiné et délicat, un soupçon d’herbes suffit; dans d’autres types de cuisines, des poignées sont nécessaires.

Les techniques de cuisson sont un ensemble de méthodes et de procédures pour préparer, cuisiner et présenter les aliments. Les bonnes techniques tiennent également compte de l’utilisation économique des ressources alimentaires et des combustibles de cuisine, ainsi que de la sécurité sanitaire des aliments. Les techniques utilisées dans la préparation d’un plat peuvent influer sur la qualité du plat. Pour cette raison, de nombreux cuisiniers estiment qu’il est plus important d’apprendre des techniques de cuisson que d’apprendre à suivre des recettes, car connaître une technique donnée peut améliorer une recette ou en sauver une qui a mal tourné.

 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*