Mode

Conseils afin d’aider son enfant à surmonter sa timidité

La timidité s’exprime de manière différente chez un enfant à un autre. Il est tout de même facile de deviner si un enfant est timide ou pas. En effet, un enfant timide est dans la plupart du temps derrière sa mère ou ne lâche que très rarement la main de son père. Il lui arrive également de faire un regard gêné par terre lorsqu’on lui adresse la parole.

L’un des soucis les plus fréquents est que même son entourage a des difficultés juste pour comprendre ce qu’il dit car tellement il parle très bas. Il y en a même qui n’adresse même pas la parole aux adultes, ce qui pourraient rendre mal à m’aise leurs parents.

Que faut-il faire afin d’aider un enfant à surmonter sa timidité ?

Il faut avant tout oublier l’idée de le forcer à être ami avec quelqu’un qu’on a choisi pour lui. Une manière plus facile consiste à inviter chez soi des amis qui ont des enfants avec les mêmes âges que le nôtre. C’est une méthode plus douce afin d’initier une amitié.

Il ne faut pas non plus hésiter à le féliciter lorsqu’il a réussi ou tenté quelque chose. On peut également lui proposer de prendre une décision sur ce qu’on va manger le soir par exemple. Cela renforcera sa confiance en soi.

La méthode la plus infaillible consiste à lui raconter dans laquelle il peut se projeter. Par exemple, l’histoire d’un petit garçon ou d’une fille qui voulait toujours jouer tout seul dans le square. Il s’auto-identifiera avec l’enfant de l’histoire et proposera des solutions afin d’aider l’enfant timide dans l’histoire.

Ne laissez pas la timidité devenir une personnalité naturelle

Certains parents pensent qu’il est important d’accepter un enfant timide comme il est. D’autres se concentrent davantage sur l’apprentissage d’un enfant pour interagir plus facilement dans des situations sociales. En fin de compte, il est préférable de combiner le soutien avec l’encouragement. Le but n’est pas d’éliminer la timidité, mais d’aider l’enfant à travailler avec sa propre personnalité pour faire ce qu’il veut.

Même si les parents veulent avoir un résultat rapide, il ne faut pas bousculer les choses. Il est important de comprendre que la timidité est un trait de personnalité et non une faute. Cependant, si elle est devenue enracinée et empêche l’enfant à se communiquer et à établir une relation sociale, c’est là que la timidité devient grave, car empêche le développement d’un enfant. La bonne partie est que votre enfant pourrait avoir tendance à le surmonter avec le temps. Néanmoins, vous pouvez toujours aider votre enfant timide à développer sa confiance et à être plus social.

Toujours établir une conversation avec l’enfant timide

Beaucoup d’enfants ont tendance à développer de la timidité en raison de problèmes profondément enracinés. Bien que la plupart de ces problèmes soient liés à des problèmes familiaux, il se peut qu’ils ne soient pas les mêmes chez les enfants plus âgés. Vérifiez auprès du professeur de votre enfant pour savoir comment il va à l’école et s’il interagit avec les autres.

L’abus sexuel, le divorce, les bagarres et la violence verbale ont tendance à rendre les enfants soumis et timides. Assurez-vous que votre enfant est protégé contre tous ces déclencheurs potentiels. Si votre enfant a subi un traumatisme majeur au cours des premiers stades de sa vie, vous devrez peut-être demander l’aide d’un professionnel pour faire face à la maladie.

Il y a une différence entre la sympathie et l’empathie, alors assurez-vous de ne pas vous tromper avec celle-ci. Le fait de sympathiser avec votre enfant le rendra plus honteux. Cela le rendra encore plus soumis et timide. Évitez de faire preuve de jugement à tout prix. Faites preuve d’empathie avec lui et expliquez qu’il est un être humain merveilleux. Dites-lui qu’il n’a pas besoin de se sentir mal dans sa peau.

Encouragez-le pour ses réalisations et montrez-lui le chemin

D’autres parents peuvent être assis sur les bancs pendant que vous vous joignez au bac à sable, mais si votre enfant a besoin de vous pour qu’il se sente en sécurité, cela vaut un peu de sable dans vos chaussures. Encouragez la famille et les amis à travailler avec votre enfant. Dites-leur qu’il est un peu timide, mais veut sortir de son propre cocon. Demandez-leur de lui laisser le temps d’observer et de s’adapter à une nouvelle situation.

Trouvez un équilibre “Prenez la température sociale de votre enfant”, explique Gilbert, un père de famille qui a trouvé un meilleur résultat avec son enfant timide. Vous ne voulez pas retirer un enfant de toute situation inconfortable. Apprendre à gérer l’anxiété fait partie de la vie. Cependant, si la fête dure deux heures et qu’il n’a pas quitté votre camp, il est temps de rentrer à la maison. En route, aidez-le en lui donnant des mots à utiliser pour rejoindre un autre enfant en train de jouer. Aidez votre enfant à découvrir ses forces. En aidant votre enfant à devenir plus apte socialement, rappelez-lui que vous voulez aussi qu’il se sente plus à l’aise et puisse s’amuser, comme les autres enfants.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*